Pouvons-nous utiliser la technologie de “Blockchain” dans une autre application?



La courte réponse est: Oui !

Mais comment ?

Pour répondre, nous devrons comprendre le concept de la technologie de “Blockchain”.
La technologie de “Blockchain” repose sur un concept fondamental qui est la “Décentralisation”. Ceci dit,  aucun organisme (fédération, ou état etc...) et aucune tierce personne n'a le droit et la capacité de supervision de ce qui se passe au cours des transactions (envoi et réception des blocs qui constituent la “Blockchain”).

Pour arriver à ce stade de confiance entre les utilisateurs et le réseau de “Blockchain”, nous devons poser une question: Comment pouvons-nous arriver à un consensus entre des individus qui ne se connaissent pas en prenant compte que plusieurs d'entre eux ne sont pas sujet de confiance ?
Philosopher sur cette question pourra nous amener à donner plusieurs réponses et à visualiser plusieurs divergences. Dans la théorie de “Blockchain” et dans son application directe qui est la “Bitcoin” la réponse est donnée sous forme d'une seule question: Qui possède quoi au juste ?

Je m'explique.
La réponse/solution traditionnelle, dans notre monde actuel et avant l'arrivée de la technologie de “Blockchain”, est la nécessité de faire confiance à un organisme (état, banque centrale, tierces personnes, etc ...), et de ceci, on n'aura plus besoin d’avoir une confiance entre les individus. Tout se passe par cet organisme. Et nous devons faire confiance à cet organisme ... Un problème se pose ici: Cet organisme est t-il vraiment sujet de confiance ?
La révolution que la technologie de “Blockchain” a apportée, est de résoudre cette problématique sans avoir recours à faire confiance à aucun organisme. La complexité et la densité du réseau “Blockchain” est notre seule preuve de véracité et de confiance. Et la réalisation de ceci nous amène à fonder les bases d'une politique décentralisée.

Dans d'autres mots, La “Bitcoin” (comme l'une des applications directes de la technologie de “Blockchain”), permet de transférer de l'argent d'un individu/organisation/communauté à un(e) autre sans avoir besoin d'un contrat de validité de la transaction et sans avoir besoin de connaître l'identité ou le solde etc ... de ceux qui vont établir la transaction. Ceci est réalisable par la grande masse des ordinateurs dans le réseau de “Blockchain” qui vérifient la validité et le bon déroulement de chaque transaction (Le bloc des transactions est appelé “Blockchain”). Ces transactions seront sauvegardée à jamais, visibles et vérifiables par tout le monde dans le réseau et ailleurs du réseau.

Imaginons maintenant l'utilisation de cette technologie dans d'autres applications que la monnaie. Imaginons l'utilisation de cette technologie dans chaque domaine où la confiance est un pilier fondamental ? Je cite les exemples des contrats, preuves d'identités, propriétés, etc ...
Et si on essaie de résumer ce que je viens de dire: Nous sommes devant l'aube d'une technologie qui nous poussera à se passer des services des banques, organismes de confiance, etc ... Et surtout de passer d'un monde "centralisé" à un autre "décentralisé".

Une autre question qui se pose: Pourquoi devrons-nous passer à la "décentralisation"?
La réponse est simple: Ceci réduit les coûts, réduit les fraudes, accélère les transactions et réduit la bureaucratie.

Un nouveau ère décentralisé est à porté de mains !  

Enregistrer un commentaire