[Bitcoin] Bitcoin et les jetons




De la dématérialisation de la valeur..

Bitcoin est souvent présenté, à raison, comme une technologie de dématérialisation de la valeur.
Il est effectivement le point culminant d'une abstraction croissante de l'argent qui a commencé lorsqu'on a accepté pour la première fois de ne plus échanger les biens entre eux seulement, mais de leur attribuer un intermédiaire privilégié, qu'il soit sel, coquillages, ou métal, et qui se pensait aboutie lorsque l'on se mit à acheter des voitures en insérant un rectangle de plastique dans un terminal.

..à la dématérialisation du titre

Ce qui échappe encore à beaucoup de ceux qui s'intéressent aux crypto-monnaies, c'est que la valeur n'est pas toujours quantitative, elle peut aussi parfois être qualitative.

Prenons par exemple une place de concert de votre artiste préféré, que vous avez achetée 100€. Que représente ce bout de papier?
Il vaut le droit d'entrer dans la salle de concert, le grand soir arrivé. Il ne vaut certainement pas un billet de 100€. Vous étiez certes prêt(e) à échanger un billet de 100€ contre cette place avant de l'obtenir, mais il n'est pas question à présent de faire l'échange inverse. D'ailleurs, vous ne la revendriez probablement pas pour 120€ non plus. Et si vous cherchez à payer vos courses au supermarché avec elle, vous ferez sans doute beaucoup rire!
Que s'est-il passé? Vous avez changé un bout de papier sur lequel était écrit "100€" en un autre bout de papier sur lequel ce même montant figure, avec le nom de l'artiste en prime.
Ce que vous possédez à présent, ce n'est pas 100€, c'est un jeton d'accès à un concert. Ce qu'il représente, c'est un titre, un service, un droit qu'il vous confère. Comme un billet, il se transfère. Comme un billet, il est unique (avec son numéro de série) et ne peut être utilisé deux fois (figurez-vous la patience du videur à l'entrée lorsque la machine lui dira qu'il a déjà scanné le code QR que vous lui présentez).

Les jetons dans la vie de tous les jours

Quels autres jetons utilisons-nous, parfois sans nous en rendre compte? Tout un tas. Les clés d'un appartement/d'une voiture sont un jeton y donnant accès. Le papier qui vous annonce qu'un colis vous attend au bureau de poste d'à côté est un jeton vous donnant droit à le récupérer. Un passeport français est un jeton donnant accès à l'UE (et à beaucoup d'autres pays, d'ailleurs). Le diplôme du bac est un jeton vous donnant accès à l'enseignement supérieur. Un bon d'achat chez Starbucks est un jeton donnant droit à un certain nombre de cafés (ce n'est pas un nombre entier, j'imagine, s'ils sont un peu malins). Un abonnement aux transports d'une veille est un jeton donnant accès au bus/tram/métro, idem pour un billet de train ou d'avion. Une action est un jeton donnant droit à des dividendes et, en quantité suffisante, à un droit de vote quant à la marche de l'entreprise.

Forts de tous ces exemples (qui ne sont certainement pas exhaustifs, même parmi les plus évidents de la vie courante), nous commençons à entrevoir ce que sont les jetons: des espèces de monnaies à usage limité, qui ont comme particularité de représenter un service ou un accès, et d'être acceptés par ceux qui délivrent ce service.

Avant la révolution des crypto-monnaies, il aurait pu sembler vain de dépenser de l'énergie à réunir tous ces objets hétéroclites sous un même concept, tout d'abord parce qu'il n'existait pas de moyen de dépasser la disparité des natures de ces objets, qui portent parfois dans leur structure physique même la spécificité de leur fonction. Par exemple, une clé a la forme qu'elle a pour pouvoir ouvrir facilement une porte tout en empêchant un objet similaire fabriqué sans modèle d'accomplir la même fonction.

Comment intégrer des jetons à Bitcoin?

L'idée d'ajouter le concept de "jeton" à Bitcoin a pris de multiples formes.

Certains ont voulu utiliser certains (morceaux de) bitcoins comme ces jetons, ce qui reviendrait à prendre un billet de 5€ et écrire dessus: "ceci est la place numéro 47 du prochain concert de U2". L'idée est que la place de concert valant plus que ce qu'on pourrait acheter avec le billet, une personne la possédant ne la dépenserait pas pour acheter un kebab. Cette idée a pris le nom de "Colored Coins".

D'autres ont pensé créer une nouvelle cryptomonnaie pour chaque émission de jetons. Par exemple, supposons que je sois photographe professionnel et que je veuille créer une édition limitée à 1000 exemplaires de mon cliché le plus célèbre. Je veux que les gens qui achètent ces tirages puissent posséder une preuve infalsifiable de leur authenticité (et une traçabilité de leur parcours antérieur s'ils l'achètent de quelqu'un d'autre). Je crée donc une cryptomonnaie ayant 1000 unités indivisibles, que je vends en même temps qu'un exemplaire à chaque acheteur. Pour prouver que l'on possède (légalement) un de ces clichés, il suffit alors de prouver que l'on est détenteur du compte qui (sur la blockchain particulière de cette édition limitée) détient le jeton ayant le numéro de série correspondant. Si je revends le cliché, je pourrai transférer ce jeton à mon acquéreur par une transaction en tout point semblable à une transaction Bitcoin. Le problème majeur de cette approche est le manque de sécurité de créer une blockchain ad hoc, facilement soumise à une attaque aux 51%.

Une autre approche est celle de Counterparty, qui a décidé de créer un protocole par-dessus Bitcoin: les transactions Counterparty sont des transactions Bitcoin qui ne contiennent en fait de valeur en Bitcoin que la commission nécessaire à ce que les mineurs l'incorporent à la blockchain. Elles contiennent aussi et surtout des informations précisant l'émission ou la transmission de jetons, dans un langage incompréhensible pour les "wallets" Bitcoin mais parfaitement clair pour les wallets Counterparty écrites dans ce but. Ceci est un peu comme le protocole http qui permet d'aller sur le web: il fonctionne par-dessus le protocole atomique d'internet, TCP/IP, qui n'a aucune idée de ce qu'est une page web mais qui sert de vecteur à l'information.

Peut-être ne voyez-vous pas encore l'intérêt de ces crypto-jetons; et si c'est le cas, peut-être que l'une de vos objections est l'une des deux suivantes:

Les jetons numériques existent déjà, comme les cartes de grandes surfaces, l'application Starbucks, les places de trains sur mon smartphone, les places de concert au format pdf...

C'est vrai, mais ces jetons ne sont pas universels: ils n'existent qu'à l'intérieur d'un écosystème (le plus souvent une application mobile) et ne sont pas transférables. Le fait qu'ils vous appartiennent, comme d'ailleurs votre compte en banque, est écrit dans quelques octets d'une base de données sur le serveur de chacune des entreprises ou institutions concernées.

Ces jetons ne sont pas plus à vous que les chansons que vous écoutez sur Spotify. Ceci limite énormément les utilisations que vous pouvez en faire.

Je ne vois pas pourquoi le fait que je possède un jeton numérique va m'aider à faire valoir mon droit dans le monde physique.. qui garantit ce qu'il représente?

Il est encore difficile de se représenter un monde dans lequel la plupart des services et titres seraient abstraits de la sorte, tout comme il paraissait impensable aux débuts d'Internet d'y faire du commerce ("envoyer de l'argent à un inconnu à l'autre bout du monde en espérant recevoir un micro-ondes d'occasion? C'est une blague?").
Tout d'abord, d'un point de vue juridique, la transparence serait bénéfique: il suffit de pointer vers une blockchain publique pour prouver que l'on est bien détenteur d'un jeton contre lequel une entreprise s'est engagée contractuellement à échanger un service. Ce titre de propriété est infalsifiable, il n'y a rien à contester pour l'entreprise.
Ensuite, il est vraisemblable que des appareils seront construits pour que les jetons soient utilisables directement pour effectuer leur fonction. Par exemple, pour ouvrir votre voiture, celle-ci demande à votre téléphone ou à un autre appareil (peut-être même mieux sécurisé qu'un téléphone, croisons les doigts) de prouver que vous êtes bien détenteur du jeton permettant de la conduire. Ceci ouvre à des possibilités sans fin: vous pouvez par exemple louer votre voiture pour une semaine, en donnant en échange du paiement un jeton qui expire au bout de la semaine!

Si l'on prend un peu de recul, on se rend compte que non seulement on utilise beaucoup de jetons inefficaces (les clés) et coûteux (passeport), mais ces jetons créent des situations pénibles: si je veux louer mon appartement plusieurs fois de suite pendant que je pars en vacances, quand bien même à des gens de confiance (des amis ou des gens qui ont plein d'étoiles sur Airbnb) , il faut que quelqu'un soit présent physiquement pour donner et reprendre les clés, à moins de prendre le risque de laisser les clés sous le paillasson.. alors que je pourrais donner à chacun de mes hôtes un jeton d'accès reconnu par ma porte pendant la période où ils viennent et partir tranquillement!


Source: blogchain

Enregistrer un commentaire