Bitcoin n’est pas une monnaie, mais une plateforme technologique


Pour beaucoup de personnes, Bitcoin est une monnaie digitale. Ceux qui se sont un peu renseigné sur le sujet ont compris qu’il s’agissait d’une monnaie décentralisée qui utilise la cryptographie et la technologie peer-to-peer (P2P) pour garantir l’authenticité des transferts sans jamais faire appel à une autorité centrale.

Cependant, l’innovation derrière Bitcoin ne concerne pas la monnaie. Bitcoin résout le problème de la confiance dans un réseau décentralisé de machines en lui permettant d’arriver à un consensus sans l’intervention d’une autorité centrale de contrôle.

Pour ce faire, Bitcoin enregistre les transactions dans un livre de comptes publics que l’on nomme la « blockchain » et qui peut être accessible sur des sites comme celui de blockchain.info. Et la blockchain n’est pas limitée à la monnaie.

Bitcoin va nous permettre d’échanger bien d’autres choses telles que des titres de propriété ou des actions grâce à coloredcoins par exemple. Le protocole Bitcoin va également nous permettre d’exécuter des contrats d’un nouveau genre que l’on nomme smart contract et qui peuvent se déclencher sous certaines conditions.

Cette technologie nous permet déjà de gérer des noms de domaine de manière décentralisée grâce à Namecoin, d’envoyer des messages cryptés au travers de Bitmessage, de certifier un document dans la blockchain grâce à proofofexistence ou de créer des services et des réseaux sociaux sans autorité centrale comme Twister, un twitter like qui utilise le peer-to-peer.

Bitcoin est donc avant tout une plateforme sur laquelle nous allons pouvoir construire et décentraliser une multitude d’applications.

L’architecture décentralisée alliée à la technologie de Bitcoin va nous permettre de construire et de maintenir des applications qui seront gérées par la communauté pour la communauté.

À quand Facebook sans Facebook ? un réseau social complètement décentralisé, sans censure, gratuit, sans publicité, ou personne ne pourrait épier vos communications et qu’il serait impossible d’arrêter. Cela arrivera plus vite que ce que l’on pense. Que ce réseau soit populaire, là par contre, cela risque de prendre du temps.

Les médias qui ne parlent que de la monnaie n’ont pas compris l’intérêt de cette technologie. Et si vous assimilez le fait que Bitcoin est une technologie avant d’être une monnaie, vous pourrez mieux appréhender l’importance de ce phénomène.

Source.

Enregistrer un commentaire